CASALIBERA

Comment trouver des lieux où habiter, s’organiser ou travailler collectivement de manière abordable, stable, et autonome ? Que faire quand les loyers augmentent, que l’utilisation de nos espaces est de plus en plus contrôlée ou que squatter devient impossible ? C’est à ces questions fondamentales que le syndicat de maisons apporte une réponse. L’idée centrale étant de permettre la création de lieux autogérés et de les retirer définitivement du marché. La construction d’un réseau de projets autogérés, basé sur la prise de décision partagée, la solidarité financière et le transfert de savoirs rend possible l’achat et l’utilisation en commun de bâtiments. Le syndicat de maisons empêche ainsi la spéculation immobilière et la transformation de ces bâtiments en propriétés individuelles. Du droit à la propriété privée on n’a gardé que le droit d’usage. Les maisons à celles et ceux qui les habitent !

CASALIBERA

SOLIDAIRE

COMMENT ÇA MARCHE ?

OBJECTIFS

CASALIBERA

REJOINS-NOUS

PARTICIPER

LES BASES

NI PROPRIÉTÉ PRIVÉE NI SPÉCULATION

Il serait catastrophique que des biens rendus collectifs depuis des années ou des décennies soient vendus à des fins lucratives et privatisés, contrairement aux meilleures intentions et résolutions de la génération fondatrice.

NI PROPRIÉTÉ PRIVÉE NI SPÉCULATION

La vente du bâtiment, la sortie du syndicat, ainsi que les modifications des statuts de Sàrl de maison ne peuvent se faire qu’avec le consentement de l’association du syndicat.

SOLIDARITÉ

Quand en prend en compte une multitude de projets, le fait que tous ne se trouvent pas en même temps dans la délicate phase initiale, nous laisse envisager la possibilité d'équilibrer les situations entre les différents projets de maisons

SOLIDARITÉ

Structure ouverte et solidaire pour des logements à prix abordable et des projets collectifs. Les projets existants continuent de verser une contribution solidaire après le remboursement de l’hypothèque. Cette somme est utilisée pour soutenir de nouveaux projets.

PROJETS ANTIAUTORITAIRES

L'objectif est de soutenir des projets émancipateurs et de s’opposer à toute structure ayant des fonctionnements oppressifs.

PROJETS ANTIAUTORITAIRES

Le syndicat n’offre donc pas de soutien aux projets qui impliquent structurellement l’exploitation et l’oppression des humains, des animaux et la destruction de la nature. Par exemple, un projet de logement qui nécessite l’expulsion des locataires précédent-e-s, un local évangéliste, une ferme vivant de l’élevage ou un magasin d’alimentation biologique organisé de manière hiérarchique avec un patron et ses employés n’ont pas leur place dans le syndicat de maisons.

AUTONOMIE

Les droits de décision du syndicat de maisons sont limités à quelques questions fondamentales.

AUTONOMIE

Pour toutes les autres questions, l’association de maison a une liberté décisionnelle exclusive et complète : Qui emménage ? Comment les prêts seront-ils obtenus ? Quelles rénovations sont-elles à effectuer ? Quel est le montant du loyer ? Comment sont organisées les finances et les tâches administratives ? Le syndicat n’a rien à dire à ce sujet. Les projets de maison sont financièrement indépendants les uns des autres et du syndicat.

CASALIBERA

ENSEMBLE REPRENONS LES MAISONS

NOUS SOUTENIR